Comprendre Carbon Forest

GÉRER UNE FORÊT DE FAÇON NATURELLE,
POUR UN STOCKAGE OPTIMISÉ ET DURABLE DU CARBONE

Pour un stockage durable du CO2, Carbon Forest s’appuie sur une méthode de sylviculture continue et naturelle.

Des branches aux racines en passant par le sol, un arbre est capable de capitaliser le carbone à long terme sous couvert d’une gestion raisonnée de l’ensemble de la forêt.

Si la pratique de coupe rase d’une parcelle entraîne sa régénération rapide, la dégradation du sol (labour, érosion…) qui s’en suit exerce une perte du carbone contenu dans le sol qui se dégage dans l’atmosphère en quelques années. En revanche, une méthode de coupe par prélèvement permet d’obtenir de meilleurs résultats.

En respectant l’âge et la diversité des espèces, des études ont démontré que le carbone reste stocké dans l’humus, le sol, le sous-sol, les racines... Dans le temps, le système racinaire peut conserver de 30 à 100 % de carbone supplémentaire. D’origine organique autant que végétale, ce dernier constitue la première source d’énergie pour les végétaux ; un facteur clef de la biodiversité.

UN STOCKAGE EFFICIENT DU CARBONE

Dans le schéma, nous constatons un stockage de carbone plus élevé de 29 tonnes, soit 39% de plus pour la sylviculture continue et naturelle.

Mais comme la sylviculture continue et naturelle n'a nul besoin de plantation, puisqu'elle assure la régénération automatiquement, le différentiel est encore plus important à la faveur de cette méthode.

UNE BIODIVERSITE RESPECTEE

En préservant et en enrichissant les sols, le carbone durablement emmagasiné participe à la diversité et à la santé des arbres et de leur peuplement (oiseaux, insectes, organismes vivants d’espèces animales ou végétales) et par extension de leur habitat tout en offrant une meilleure résistance aux insectes ravageurs et autres espèces invasives. En cohérence avec les cycles naturels, cette méthode de sylviculture suit une évolution lente de l’environnement et des paysages.

Ce mode de gestion permet également de mieux prévenir les risques d’incendie ainsi que les risques liés aux aléas climatiques (tempêtes, érosion).

Enfin une forêt gérée de façon continue et naturelle permet d’améliorer son système écohydrologique en apportant une meilleure filtration, absorption et purification des eaux.

UN ENJEU ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE

La forêt représente 31 % du territoire metropolitain et fait travailler 300 000 personnes. Elle constitue donc un enjeu économico-socio-culturel de notre pays. La gestion continue et naturelle des forêts reste une pratique complexe.

La récolte du bois nécessite une main-d’œuvre plus nombreuse ainsi qu’un matériel adapté et plus léger (régénération effectuée sur semis acquis et sur de petites surfaces). Elle exige la mise en place d’un process très précis et fait l’objet d’un suivi rigoureux (choix individuel des prélèvements, diamètre d’exploitabilité, fréquence de passage…).

Persuadée que la gestion naturelle des forêts peut aboutir à des objectifs économiques et écologiques communs, la méthode de sylviculture réclamée par Carbon Forest offre une production de bois de haute qualité et donc de valeur. De diamètre conséquent, ce dernier se destine à la fabrication de produits durables.

Le carbone se trouve ainsi capitalisé à long terme dans les matériaux transformés.
Enfin, en investissant localement vous valorisez le rôle économique de la forêt, levier de transition énergétique (via l’éco construction) et entrez dans une démarche citoyenne et responsable.

UN IMPACT LOCAL

Première entreprise dans ce domaine en France, Carbon Forest souhaite s’investir dans une démarche de proximité. En lien avec de nombreux forestiers présents sur l’Hexagone, Carbon Forest a donc fait le choix d’œuvrer au plus près des sources d’émission de CO2. Quelle que soit l’implantation de votre entreprise, Carbon Forest est en mesure de trouver la forêt qui vous correspond.

Ainsi, équilibrer son empreinte carbone devient un acte concret. À la différence d’une approche mondiale, l’ancrage territorial d’une société se trouve renforcé par le lien qu’elle crée avec les forêts qui les entourent.

Il permet ainsi aux entreprises de devenir actrices de l’un des enjeux incontournables de notre société. Enfin, en investissant localement, la démarche de Carbon Forest favorise l’économie circulaire.