Actualités

Tenir le cap de la décarbonation

Tenir le cap de la décarbonation

Le Haut Conseil pour le Climat apporte un éclairage indépendant sur la politique climatique du Gouvernement, notamment sur le niveau de compatibilité des différentes politiques publiques du pays vis-à-vis de l’accord de Paris sur le Climat. Le Haut Conseil d’Etat vient de publier son rapport annuel 2024 TENIR LE CAP DE LA DECARBONATION dans lequel il fait part de ses recommandations et du suivi des politiques publiques sur les secteurs du transport, de l’énergie, de la forêt/agriculture, du bâtiment et de l’industrie.

S’agissant de la Forêt/Agriculture, regroupé sous l’acronyme UTCATF (Utilisation des Terres, Changement d’Affectation des Terres et Foresterie), le Haut Conseil pour le Climat rappel que le puits de carbone s’est fortement réduit entre 2013 et 2017, et qu’au travers de la SNBC (Stratégie Nationale Bas Carbone), celui-ci oscille et demeure fragilisé par le réchauffement climatique. Le Haut Conseil pour le Climat met en lumière que les objectifs sont pour le moment loin d’être atteints, et notamment que les visions stratégique et de gouvernance sont peu lisibles. Notamment, il pointe du doigt l’usage du bois énergie aux dépens du matériau à longue durée de vie comme pratique de gestion forestière durable.

Au regard de l’évolution des émissions de gaz à effet de serre sur le secteur UTCATF :
– Les forêts françaises demeurent le principal contributeur au puits de carbone à hauteur de 95% des absorptions,
– Les terres cultivées et artificialisées demeurent la principale source d’émissions,
– Le changement d’affectation des terres, et notamment les déboisements et les conversions d’une forêt vers une autre utilisation génèrent actuellement plus d’émissions que l’absorption annuelle de carbone des forêts françaises.