Actualités

Météo France et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation mettent en garde contre les sécheresses

Météo France et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation mettent en garde contre les sécheresses

Les rapports de Météo France et du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation dressent une situation alarmante de la résilience des forêts face aux aléas climatiques, et notamment les sécheresses. Sur ces cinq dernières années, la sécheresse estivale a gagné en intensité et constitue une menace réelle et problématique pour la quasi-totalité de l’Hexagone. « La fréquence des incendies pourrait ainsi augmenter sur plus de 37.8 % du territoire mondial » constatent ainsi les experts de Météo France.

C’est dans cette optique que la méthode Carbon Forest participe à l’armement des forêts face aux risques climatiques. L’amélioration de la biodiversité et la préservation de l’écosystème sont des facteurs clés dans la résistance face aux dangers du réchauffement climatique. Parmi ces risques, Météo France énumère trois cas représentatifs des effets de l’augmentation de la température terrestre :

  • Des températures plus élevées favorisent l’évapotranspiration des plantes. La végétation s’asséchant, elle devient plus sensible au développement des incendies.
  • Sur certaines régions, le réchauffement climatique devrait également entraîner une baisse de la pluviométrie durant les saisons propices aux incendies, aggravant le phénomène. C’est le cas de tout le bassin méditerranéen, où tous les modèles climatiques simulent un assèchement. Cette zone est ainsi définie comme un « hotspot » du changement climatique dans le dernier rapport du GIEC.
  • Des hivers plus chauds favorisent les attaques de parasites (insectes et champignons) qui sont généralement détruits ou affaiblis par les gelées. Ces attaques entraînent des dépérissements importants de certaines forêts et landes de buis. Une fois morts, ces végétaux sont extrêmement sensibles aux incendies.

 

 

La séquestration du carbone dans le sol prônée par Carbon Forest soutient la préservation des sols, du paysage et du climat local. La démarche de la sylviculture durable permet de gérer la forêt sur le long terme, en se prémunissant contre les éventuelles menaces futures. Nos sociétés se doivent d’agir dès maintenant puisqu’il faut de 40 à 100 ans, de la plantation à la récolte, pour récolter les produits d’un arbre. La forêt est un domaine qui se gère sur le long terme et nécessite que l’on s’y intéresse dès maintenant.

Dossier du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation disponible ici 

Article de Météo France disponible ici